Un apprentissage ludique et partagé

Enfants

Un enfant évolue et se construit à travers le regard qu’il porte autour de lui, dans son environnement le plus proche. Il cherche à reproduire tout ce qu’il voit, et entend. La langue maternelle s’acquiert peu à peu, avec les encouragements de ses parents, de sa famille.

Vers 3 ans, l’apprentissage est multiple vers l’autonomie, le langage s’enrichit et cette soif d’apprendre ne le quitte pas. Les sons musicaux qu’il entend, qu’il fredonne, et répète en boucle, sont une véritable nourriture, qui crée dans son cerveau une sorte de symphonie neuronale !

Découvrir la musique à travers le piano, à cet âge-là est tout à fait possible, cela enrichit considérablement les facultés de motricité, d’attention, d’écoute, de mémorisation, de concentration...

Tous les enfants naissent avec l’oreille absolue qui se perd au fur et à mesure suivant le milieu dans lequel il évolue.

Les grands musiciens ont baigné, pour la plupart d’entre eux, dans la musique, et ont commencé à jouer bien avant d’apprendre à lire ou à écrire leur langue. Dans la tradition tzigane, l’éducation musicale se fait encore par l’écoute, la transmission orale, sans passer par la lecture.

Apprendre la musique est bien plus facile dès 3 ans, sans lire de partition, la lecture viendra plus tard, et sera vécu comme un moyen

d’indépendance, d’autonomie vis à vis des parents.

 

Avec la pédagogie Suzuki, les enfants s’avèrent d’excellents élèves en formation musicale, mais également à l’école !!

Parents

Votre rôle dans la construction et dans l’éducation de votre enfant est primordial. Vous êtes à ses côtés en permanence, et vous représentez

son environnement le plus proche.

Dans la pédagogie Suzuki, votre présence est nécessaire, et bienveillante pour votre enfant. Vous assistez aux cours, vous y participez et, à la maison, vous l’aidez dans son apprentissage musical, en reproduisant les exercices faits pendant la leçon. Il va apprendre, grâce à vous, que la répétition quotidienne deviendra source d’aisance, de facilité.

Vous, parents, êtes le moteur dans cette relation triangulaire qui existe entre le professeur et votre enfant. La confiance que nous nous donnons mutuellement est aussi un des élément majeurs.

 

Cet enseignement est unique car vous avez la chance de suivre les leçons, vous pouvez observer le professeur, qui vous guidera tout au

long de ses années d’apprentissage.

 

C’est bien plus qu’un enseignement, c’est une école de la vie.

Echanges

Le piano, par excellence est un instrument « solitaire ».

On voit des orchestres avec des dizaines de violons, de violoncelles, d’altos ou de contrebasses. Le pianiste est souvent seul ou au centre de cet orchestre.

 

Dans la pédagogie Suzuki, nous favorisons le « groupe », en plus des cours individuels. Les élèves s’y amusent, et à travers les différents jeux proposés, ils apprennent à développer la latéralisation, la coordination des gestes, boostent leurs capacités intellectuelles par la mémorisation des nombreux morceaux, et augmentent leur

concentration, et leur confiance en eux.

 

Dès la 1ère année, ils jouent ensembles, chacun sur un piano ou à plusieurs (il y a deux pianos acoustiques et 3 claviers à l’école du cours Gouffé).

Ils font également des quatre mains, des 6 mains ou 8 mains suivant le

niveau.

 

 



Concerts nationaux

L’association française l’AFPS, organise tous les deux ans environ des grands concerts nationaux, où tous les enfants quelque soit leur instrument, jouent ensemble des œuvres écrites, ou arrangées pour l’occasion.

Aucune autre pédagogie ne leur offre cette possibilité de se produire dans des lieux aussi prestigieux que l’Auditorium Maurice Ravel à Lyon, celui de Toulon, Bercy, le Palais des sports à Paris, le théâtre Silvain à Marseille, ....

 

Ces moments uniques, qu'ils gardent en mémoire toute leur vie, sont un moteur incroyable pour leur motivation.

Paris - Unesco - Janvier 2012

 

Marseille - Théâtre Sylvain - Juillet 2009